Zigzag

Le long de la Vallée de la Seine

Zigzag 2020 - week-end #2

Publié le

Zigzag 2020 - week-end #2

UN WEEK-END DECOUVERTES

Zigzag - festival d'architecture et des arts de l'espace, ce sont 30 événements d'Achères à Deauville le long de la vallée de la Seine jusqu'au 18 octobre. Un second week-end de visites en découvertes pour parler architecture, urbanisme et paysage :

Samedi matin, le Grand Port Maritime du Havre et l’Agence d’Urbanisme de la Région Havraise nous faisaient parcourir la baie du Havre. Quais reconvertis, prolongement de la promenade de la plage, port de plaisance… La ville et le port se transforment avec des projets et aménagements récents, visibles depuis les quais. Une occasion de découvrir de plus près le monde portuaire et ses infrastructures ainsi que l’activité de croisière maritime, en plein essor.

Au même moment à Deauville, l'agence d’architecture Moatti-Rivière nous invitait pour une visite du chantier des Franciscaines. L’ancien couvent des Franciscaines achève sa transformation en futur pôle culturel. Le bâtiment patrimonial du XIXème siècle s’ouvre sur la ville et au public. Le projet imaginé par Moatti-Rivière sublime les éléments historiques, à l’image de la façade principale et se prolonge d’une extension contemporaine. A terme, le bâtiment accueillera un musée, un auditorium, des expositions temporaires, des espaces de lecture et de documentation.

L'après-midi, Olivier Landes, commissaire d'exposition, nous guidait pour découvrir le parcours street art dans le cadre de Rouen Impressionnée. À Rouen, de Grammont à Saint-Sever, graffs, collages, tricots et gravures investissent les maisons, les portes et les façades de ces quartiers. Ainsi, les rues offrent de multiples accroches, dans leurs échelles et leurs textures et se parent de nouveaux repères.

A Val-de-Reuil, les collectifs Yakafokon et La Bourlingue nous proposaient une balade urbaine originale et en musique. Dernière des neuf villes nouvelles créées en France au début des années 70, Val-de-Reuil célèbre cette année le 50e anniversaire de la naissance de l’ensemble urbain du Vaudreuil.

Pendant ce temps là au Havre, le collectif Les Gens des Lieux vous présentaient le projet Genius 2020 et les évolutions du quartier de l'Eure et des projets à venir. En compagnie de Thierry Lochard et Jean Denis Salesse, de la compagnie Shifts - art in movement et de Frédéric Denise en charge du projet du Hangar Zéro et du chantier participatif.

  • Prochain rendez-vous GENiUS 2020 : jeudi 15 octobre, 18h30 au Hangar Zéro Projection du film de Laure Delamotte-Legrand sur les RIM, suivie d’une rencontre sur le thème des démarches expérimentales en architecture, urbanisme, chorégraphie et dynamiques sociales au Havre.

Dimanche, la dernière visite du week-end nous faisait découvrir une énigme de la reconstruction au Havre, proposée et animée par le CAUE 76, Boris Menguy, paysagiste-urbaniste. Que cache la Halle aux poissons ? Ce bâtiment régulier ne laisse rien percevoir, rien deviner de sa fonction, mais soulève de nombreuses interrogations. Située sur la presqu’île Saint-François, la Halle aux poissons demeure un lieu emblématique du quartier depuis le milieu du XXème siècle. Il se distingue du reste du paysage architectural par son toit terrasse ; un mystère à percer pour les curieux ! A l’occasion de cette visite, découverte des lauréats de l’appel à projets « Réinventer Le Havre » et ce qu'ils ont imaginé pour tirer parti du bâtiment et de sa situation avantageuse.